Home
03 January 2018 ( 88 views )
Advertisements

Une donation datant du Prophète (saws) permet la construction d’un hôtel à Médine

Othman ibn Affan est le troisième Calife de l’Islam, il est l’un des dix compagnons du Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) auxquels leur entrée au paradis a été assurée de leur vivant. Riche commerçant mecquois, Othman ibn Affan a régulièrement démontré sa générosité et son amour de l’Islam.

Il dépensa 1.000 dinars d’or pour équiper l’armée que le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) avait mise sur pied contre les Romains lors de la campagne de Tabuk. Une aide qui arrivait à point nommé au moment où les musulmans vivent des conditions très difficiles.
Othman ibn Affan a eu à de nombreuses reprises l’occasion de prouver sa piété à ses frères en Islam. Le puits d’eau connu sous le nom de Bi’r Roma appartenait à un juif qui vendait l’eau au prix fort aux musulmans de Médine. Une situation que déploraient ces derniers qui vinrent s’en plaindre au Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam). Celui-ci déclara : « Qui achètera ce puits et accedera ainsi au Paradis ? »

N’écoutant que sa bonté, Othman se proposa d’acheter le puits, mais vu les sommes dont il tirait de la vente d’eau, le propriétaire refusa de le vendre. Devant l’insistance de Othman, le propriétaire décida de céder la moitié du puits, l’exploitation en revenant alternativement aux deux co-propriétaires : un jour pour Othman et un jour pour le juif. Une transaction conclue pour la somme de 12.000 dirhams d’argent.
Une fois l’accord entériné, Othman annonça qu’il faisait don de sa part d’eau à la communauté musulmane. Le jour affecté à Othman, tous les médinois vinrent puiser gratuitement autant d’eau qu’ils le souhaitaient et personne ne vint le lendemain. Le juif dépité vint alors trouver Othman pour lui proposer de lui vendre l’autre moitié du puits, une offre qu’Othman s’est empressé d’accepter. Bien sûr il fit don de toute l’eau du puits Bi’r Roma aux musulmans.
Après cela, les palmiers dattiers se sont multipliés aux alentours du puits et les dirigeants musulmans successifs se chargèrent de l’entretien de la palmeraie et de la commercialisation des dattes.

Gérée par le ministère de l’Agriculture, la palmeraie engendre d’énormes bénéfices dont la moitié est affectée aux pauvres et aux orphelins, tandis que l’autre moitié est versée sur un compte bancaire au nom d’Othman ibn Affan géré par le ministère des Awqaf. Le Waqf désigne en Islam une donation faite à perpétuité au profit d’une fondation créée dans un but pieux ou d’utilité publique.
Le cumul des sommes versées sur le compte a atteint aujourd’hui un tel niveau que le ministère des Awqaf a décidé d’investir dans un projet hôtelier à proximité de la Mosquée du Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) à Médine.

La construction de l’hôtel en est à sa phase finale, le bâtiment doit être loué à l’une des principales entreprises hôtelières 5 étoiles. Il devrait générer des revenus de 50 millions de riyals (10 millions d’euros) par an, dont la moitié sera distribuée aux orphelins et aux pauvres et l’autre moitié recueillie sur le compte bancaire « Othman ibn Affan ».

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Cinq vertus permettant d’accéder au Paradis sa maîtresse lui a demandé de dessiner le prophète Mohammed !!!! regardez ce qu'il a fait Le repentir de l’homme ou de la femme mariés adultères mais n’ayant pas subi de peine légale PAR QUOI L'ANGE DE LA MORT FUT CHOQUÉ ?!