Home
22 December 2017 ( 166 views )
Advertisements

Syrie : un bébé éborgné devient un symbole sur les réseaux sociaux

Karim Abdallah a été grièvement blessé à l’œil dans un raid mené par le régime de Bachar al-Assad fin octobre. Depuis quelques jours, les photos postées sur les réseaux sociaux en signe de solidarité abondent.
Une main levée pour cacher un œil. Depuis quelques jours, de nombreux internautes partagent une image d’eux en train de réaliser ce geste. Sur Twitter ou Facebook, ces clichés sont accompagnés du mot-clé #SolidarityWithKarim, du nom d’un bébé grièvement blessé à l’œil dans la région de la Ghouta, le dernier fief rebelle près de Damas.

Assiégée depuis 2013, la Ghouta orientale fait partie des quatre zones dites de « désescalade » mises en place cette année dans certaines régions du pays en vue d’instaurer une trêve. Mais le régime de Bachar al-Assad a intensifié depuis la mi-novembre ses frappes contre la région, qui souffre de graves pénuries de nourriture et de médicaments. Karim, alors âgé de 40 jours, a lui été blessé dans un raid le 29 octobre dernier qui a également tué sa mère, selon la famille et le médecin qui l’a soigné.

LIRE AUSSI >Syrie : le régime d’Assad déclaré responsable d’une attaque meurtrière au gaz sarin

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos montrent des enfants dans la rue, cachant un œil avec la main, mais aussi des Casques blancs, des membres d’ONG ou des journalistes. Des ministres turcs, dont le pays soutient l’opposition syrienne, ont tweeté également des photos du bébé. « Même si le monde se tait, même s’il ignore les cris qui s’élèvent de Syrie, nous serons la voix, les yeux et les oreilles du #BabyKerim », a tweeté Numan Kurtulmus, ministre de la Culture et du Tourisme.

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Habil et Qabil Abel et Caïn (version française) Hijâb, jilbâb, niqâb: quelles différences linguistiques et religieuses? Finis les selfies à La Mecque ! Les Miracles d'allah