Home
14 January 2018 ( 42 views )
Advertisements

Ne délaisse pas la vérité à cause des gens!

Shaykh S. Ar Rouhaylî: Nous trouvons par exemple que shaykh Rabi’, qu’Allâh le préserve pour la oumma et lui accorde réussite, aurait qualifié un homme et je donne un exemple hypothétique, il aurait qualifié un homme d’être parmi les gens de l’innovation et il le démontre. Et on trouve que shaykh ‘Abdel Mohsin Al ‘Abbâd -qu’Allâh le préserve pour la oumma et lui accorde réussite – aurait qualifié le même homme d’être parmi les gens de la sunna. Et chacun des deux shaykhs est une montagne parmi les montagnes de la sunna à cette époque.
Que doit être notre position? Notre position est que l’on doit prépondérer avec les règles authentiques.
Donc s’il m’est prépondérant,à moi, que ce que shaykh Rabi’ a mentionné au regard des règles est plus correct (alors) j’y crois et je l’applique. Et s’il apparaît prépondérance à mon frère (en religion) que ce que shaykh ‘Abdel Mohsin a dit est plus correct, il y croit et l’applique.
Et, je pense – et je me soumets à Allâh par cela et je l’applique- qu’il n’est pas permis de nous combattre et de nous jeter les uns contre les autres dans un tel sujet, c’est-à-dire celui sur lequel les savants ont divergés et pour lequel chacun a émis sa position et a donné ses preuves et a démontré son avis. Premièrement, on ne doit pas s’insulter et par exemple je te qualifie de rigoriste et toi tu me qualifies de laxiste. Des qualificatifs qui n’ont pas lieu d’être dans une telle affaire.
On ne nie pas qu’il y ait ici des rigoristes et là des laxistes mais on dit dans ce genre de situation: « ô mon frère, j’ai craint Allâh et j’ai pris l’avis qui m’a convaincu, non pas par envie ni passion. Et toi,tu as craint Allâh et tu as pris l’avis qui t’a convaincu et non par envie ou par passion ». Alors, nous ne devons pas nous insulter ni nous qualifier les un les autres par des qualificatifs dédaigneux et méprisables et ne pas nous jeter les uns contre les autres. Et il ne faut pas imposer nos avis aux autres en disant: « soit tu suis mon avis ou l’avis de mon shaykh soit je te critique ou tu seras critiquable ». Cela n’est pas correct et ce n’est pas une voie juste concernant la situation que l’on évoque, que l’on décrit et décortique. Mais l’erreur est de délaisser la vérité si elle t’apparaît à toi (comme telle) à cause des gens. Ne délaisse pas la vérité à cause des gens. »

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Suis-je un(e) hypocrite ? Les caractéristiques d’un(e) hypocrite Si vous lisez ce Douaa vous n’abandonniez jamais vos prières et Le Diable n’aura aucune puissance devant vous J’ai remarqué que ma foi a baissé et pour preuve, je commets des péchés Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème. Persévérer sa Foi