Home
24 February 2018 ( 52 views )
Advertisements

La propagation de l’Islam continue malgré les obstacles

Depuis l’avènement de l’Islam comme Message universel et dernier des Messages divins à l’humanité, ses ennemis ont saisi toutes les occasions possibles, pour contrecarrer cette religion et freiner ses adeptes. Depuis le premier jour, ils ont fait tout leur possible et utilisé tous les moyens possibles, pour étouffer l’Islam dans l’œuf.
Cette nouvelle religion prône des idées d’équité, une égalité entre les hommes en termes de devoirs et droits, de valeurs humaines… sans distinction aucune de races ou de milieux socio-économiques. Pour cette raison, les notables de la Mecque de l’époque, craignant pour leur prestige et leur fortune, ont fermement fait face à cette religion naissante. Dans leurs tentatives fébriles de conserver leur rang et de protéger leurs intérêts d’une quelconque menace, ils ont dressé toute sorte d’obstacle pour empêcher la propagation de l’Islam. Dans leur guerre contre l’Islam, ils ont eu recours à toute sorte d’arme : la torture, les sanctions économiques, la propagande, et même la tentation financière, sans aucun résultat.
Avec l’aide d’Allah, l’exalté, puis la volonté, la patience et la persévérance du Prophète Mohammad () et de ses fidèles Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, l’Islam a pu faire face à toutes ces épreuves. Il a pu survivre malgré toutes les brimades et s’est propagé au-delà des frontières de la péninsule arabe, atteignant des contrées lointaines.
Au 10ème siècle, l’Islam était devenu la religion principale, ou du moins la religion de la majorité des pays couvrant plus de la moitié du monde de l’époque et s’étalant sur trois continents ; depuis les Pyrénées et la Sibérie à l’Ouest, et dans l’Europe du Nord jusqu’aux fins fonds de l’Asie, jusqu’à la Chine et la Nouvelle Guinée à l’Est ; et du Maroc en Afrique du Nord, au cap africain au Sud, en couvrant les deux-tiers du continent africain.
Une telle propagation a constitué l’un des phénomènes les plus frappants que l’Histoire humaine ait connus, puisqu’elle s’est réalisée sur un si vaste territoire en trois siècles. Plus étonnant encore, et en un demi-siècle après la migration du Prophète Mohammad () à Médine, l’Islam avait déjà conquis toute l’Afrique du Nord, du Maroc à l’Egypte, tous les pays du Moyen Orient, du Yémen jusqu’en Caucasie, et de l’Egypte aux territoires existants au-delà de la Transoxiane (partie de l’Asie Centrale correspondant à l’Ouzbékistan et le Kazakhstan de nos jours).

Les raisons de la propagation de l’Islam :
De nombreuses raisons expliquent pourquoi tant de nations, passées comme présentes, sont prêtes à embrasser l’Islam. Mohammad Asad, un Juif converti à l’Islam, en a souligné les principales : « Je perçois l’Islam comme une architecture solidement bâtie et à l’équilibre parfait, dont toutes les parts sont harmonieusement conçues, de manière à se compléter entre elles et à se soutenir, sans aucun défaut. Tout dans les enseignements et postulats de l’Islam est parfaitement à sa place. » (L’Islam à la croisée des chemins, p. 5)
La plupart des auteurs occidentaux, pour la plupart influencés par l’Eglise, ont toujours accusé l’Islam de se propager par l’épée. Un tel préjudice trouve ses raisons dans le fait que la propagation de l’Islam s’est souvent réalisée aux dépens du Christianisme.
Alors que les conversions du Christianisme vers l’Islam se multiplient depuis des siècles, et sans que des missions organisées ne fournissent beaucoup d’effort, le Christianisme n’a presque jamais pu enregistrer de conversions de Musulmans, malgré les moyens sophistiqués et les missions évangélistes bien organisées, et pendant plus de quatorze siècles, il a toujours été à son désavantage dans sa concurrence avec l’Islam.
Ceci a fait que ses missionnaires et la plupart des orientalistes ont développé un complexe, en dépeignant et en présentant l’Islam comme une religion régressive et vulgaire, adoptée par des gens barbares.
Si on étudie l’Histoire avec objectivité, on se rend compte, que de telles allégations peuvent être facilement discréditées.
En plus des nombreuses autres raisons responsables de la propagation de l’Islam, ce sont le style de vie exemplaire et les efforts individuels incessants des Musulmans pour diffuser le message de l’Islam partout dans le monde, qui sont à la base de sa conquête des cœurs.
L’universalité de l’Islam est intimement associée au principe de l’exhortation au bien, l’Islam doit en effet être diffusé par les Musulmans au moyen de ce principe. Ce principe cherche à transmettre le message de l’Islam à tous les êtres humains dans le monde et à établir une communauté Islamique modèle à l’échelle mondiale.
Un individu sur quatre dans le monde est musulman. Pendant les cinquante dernières années, la population musulmane a augmenté de 235%, pour atteindre près de 1,6 milliards d’individus. En comparaison, la population chrétienne n’a augmenté que de 47%… L’Islam est la deuxième religion en France, en Grande Bretagne et aux Etats-Unis.
Les statistiques suivantes montrent la croissance de l’Islam dans le monde (1989-1998) :
L’Amérique du Nord : 25%
L’Afrique : 2.15%
L’Asie : 12.57%
L’Europe : 142.35%
L’Amérique Latine : 4.73%
L’Australie : 257.01%
Les campagnes médiatiques féroces, que mènent les occidentaux contre l’Islam et les Musulmans, se sont accrues depuis les attaques du 11 septembre. Les médias subjectifs, plus particulièrement aux Etats-Unis, se font concurrence pour dépeindre l’Islam comme une religion barbare, sanguinaire et intolérante.
Les Musulmans n’ont pas été uniquement harcelés par les médias des Etats-Unis, de la Grande Bretagne, d’Australie ou d’autres pays Européens, ils ont aussi été physiquement agressés, chez eux, dans la rue, dans les lieux publics, et dans leurs mosquées et centres islamiques… Malheureusement, la même attitude a été adoptée envers le Prophète () ainsi que le Noble Coran.
L’islamophobie a atteint son summum, lorsqu’un journal danois a publié des caricatures du Prophète () le présentant comme un terroriste. Le Noble Coran a également été profané aux Etats-Unis, et certains autres pays, ce qui montre l’ampleur de la haine profonde envers l’Islam et les Musulmans.
Sous couvert de leur ‘guerre contre le terrorisme’, les Etats-Unis et certains pays européens, ont promulgué de nombreuses lois rigides et procédures extrémistes contre les Musulmans. De nombreux étudiants se voient interdits de poursuivre leurs études, de nombreuses familles ont été expatriées, les activités islamiques ont été arrêtées ou limitées, les hommes et femmes musulmans font l’objet de procédures de contrôle et de vérifications poussées dans les aéroports, et les femmes portant le voile ou les hommes portant la barbe, sont l’objet de moqueries ou de harcèlement, etc. Pour résumer, le mot Musulman est devenu pour eux, synonyme de ‘suspect’.
Néanmoins, même après les événements du 11 septembre, une vague de nouveaux Musulmans a déferlé de par le monde. Aux Etats-Unis seulement, plus de 30 000 individus se sont convertis à l’Islam. Et en l’an 2020, l’Islam devrait être la première religion dans le monde (in châ Allah).
En résumé, malgré toutes les tentatives frénétiques de tous les adversaires de l’Islam, anciens et nouveaux, et peu importe la complexité et la dureté de leurs complots, l’Islam continue à se répandre dans le monde facilement et en toute quiétude, s’emparant et illuminant ainsi les cœurs et les esprits, Allah, le Tout Puissant, dit dans le Coran (sens du verset) :
« C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’en aient les polythéistes. » (Coran 9/33)

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Un juif parle de l'Islam et pleure en écoutant l'adhan Faire du mal à un frère ou à une sœur est un péché majeur Liste des prénoms musulmans masculins Voici Ce Qu'il Se Passe Quand Vous Mettez des Oignons dans vos Chaussettes Pendant la Nuit